Inégalités sociales : Bourdieu, le B-A-BA

Pierre Bourdieu est un sociologue français (1930-2002). Il a consacré l’essentiel de son oeuvre à l’étude des rapports de pouvoir entre les classes sociales. Il y dénonce la tendance de la société à la « reproduction » des classes.

Cette tendance  à la reproduction s'explique par les ressources inégales dont disposent les classes dominantes et les classes dominées : 


1) En plus des ressources économiques (l’argent et les moyens de production), les dominants disposent de  beaucoup de ressources sociales (les « relations ») et beaucoup de ressources culturelles (niveau d’études, parents diplômés,  pratiques familiales « cultivées » : fréquentation des bibliothèques, musées, théatre, voyages, etc.).
     2) Les dominés, eux, étant faiblement dotés de ces différentes ressources, sont peu aidés.

Bourdieu a montré que la « culture dominante » (celle de la bourgeoisie) impose ses façons de faire et de voir aux autres. Il explique aussi que les individus des autres classes sociales acceptent la culture dominante sans s'en rendre compte, presqu’à leur insu. Résultat : chacun se positionne dans la hiérarchie sociale en fonction de sa distance à la culture dominante. La culture dominante tend donc finalement à être acceptée par tous.
Pierre Bourdieu a également montré que l'école est au centre de ce mécanisme. En effet, l’école n'est pas neutre. Au contraire, elle est l’instrument majeur de la reproduction sociale. C'est-à-dire qu'elle reproduit d'une génération à l'autre les groupes dominants et les groupes dominés. Comment ? Elle enseigne les valeurs, les connaissances et les règles de la culture bourgeoise dès le début de la maternelle. Elle valorise les enfants qui ont déjà appris cette culture à la maison. Et elle exclut ceux qui en sont trop éloignés.

Conclusion : tant que l'école traitera de la même manière des enfants aux atouts différents, elle ne fera que reproduire les inégalités.


Ce constat doit constituer le premier temps d'une logique d'action et de changement.



Références bibliographiques :
La misère du Monde, Seuil, 1993
Ce que parler veut dire, Fayard, 1982
Questions de sociologie, Minuit, 1981.

COUPS DE CLICS
 ECOLE SEGREGATIVE, ECOLE REPRODUCTIVE 


CHANGEMENT POUR L'EGALITE


POURQUOI SOMMES-NOUS LES CHAMPIONS DE L'INEGALITE SCOLAIRE ?